Select Page

Le titre mondial WBF des super-plume pour Patrick Kinigamazi !

Sensationnelle performance du professionnel genevois

Boxe, grande soirée au centre sportif de Sous-Moulin à Thônex (Genève)

Résultats des combats professionnels

Super-plume, 6×3 : Julien Calvete (BC Nyon) bat Jacopo Lusci (Ita) aux points (59-54, 60-54, 58-56).

Super-moyens, 6×3 : Fernando Herrera (Esp) bat Khalid Graidia (CP Carouge/Fra) k.o. 2ème

Super-légers, 6×3 : Michael Dehamnia (Fra) bat Cédric Kassongo (CP Carouge/Sui) aux points (57-57, 60-54, 58-56)

Championnat du monde WBF des super-plume, 12×3 : Patrick Kinigamazi (CP Carouge/Sui) bat Juan José Farias (Arg) aux points (116-107, 116-107, 117-106).

***

A 34 ans, Patrick Kinigamazi, champion de Suisse des poids légers et champion d’Afrique depuis novembre dernier, a ajouté un nouveau titre à son palmarès en battant très nettement aux points le frappeur argentin Juan José Farias (36 ans) pout la ceinture mondiale WBF des super-plume. Une nouvelle consécration méritée pour le professionnel du Club pugilistique Carouge qui a disputé le combat parfait face à un adversaire solide et très résistant jusqu’au bout des 12 reprises. Un match très disputé sur le plan physique mais que le professionnel genevois a su maîtriser grâce à une expérience du ring (26 succès, 2 défaites) qui lui a permis d’éviter le coup fatal.

Dès la 4ème reprise, Kinigamazi a pris l’ascendant sur son rival sud-américain, redoutable dans ses coups en contre. Sa pression incessante, ses larges crochets ont mis à mal Farias à plus d’une reprise et il a fallu à l’Argentin un courage extraordinaire pour résister à ce traitement de choc. Par cinq fois, Farias a même été compté par l’arbitre espagnol Ignacio Cornejero, la première fois au 5ème round sur un coup au foie. Rebelote au 6ème round sur un crochet du gauche au menton, puis au 9ème round sur un gauche très appuyé sur le nez, au 10ème sur une frappe au plexus et encore au 11ème !

L’Argentin a toutefois trouvé les ressources pour aller au bout de son pensum, non sans avoir failli faire basculer le combat en sa faveur à la 7ème reprise alors que largement mené aux points, il cherchait le coup dur pour renverser la situion. Touché en contre et secoué à plusieurs reprises sur des crochets et uppercuts, Kinigamazi a été en difficulté et il a dû s’accrocher aux branches pour ne pas céder sur les frappes très appuyées de son adversaire. Un moment difficile qu’il a su surmonter pour mieux repartir au combat, s’appuyant comme toujours sur une condition physique absolument exceptionnelle. Il fallait ça d’ailleurs pour pour lui permettre de finir en beauté et de donner à cette nouvelle victoire, incontestablement la plus difficile et la plus belle de sa magnifique carrière, tout l’éclat que sa formidable prestation méritait.

Un succès, une consécration qui rejaillissent sur l’ensemble de la boxe helvétique même si aucun représentant de Swiss Boxing n’était présent pour assister à ce qui restera comme l’événement pugilistique de l’année 2017 en Suisse !

B.Duboux.