Select Page

Encore un victoire pour Yves Tazi à La Chaux-deFonds face à l’Italien Lorenzo Bologna, un adversaire de dernière minute qui affichait plus de 50 combats au compteur et beaucoup plus expérimenté que lui ! Un succès mérité, le 8ème en 9 combats seulement, acquis dans la douleur mais significatif des qualités et des possibilités du petit doué du CP Carouge qui s’est vu décerner au passage (une belle montre) le prix du meilleur styliste de la soirée !
Bien préparé et bien coaché par ses deux entraîneurs Ricardo Pereira et David San Antonio, Yves est cette fois entré rapidement dans le match. Très offensif dès le 1er round, inspiré, il a offert au public neuchâtelois une magnifique palette de ses qualités techniques et de son punch par des attaques en séries, avec crochets et uppercuts qui ont surpris son adversaire, secoué à plusieurs reprises. Celui-ci s’est repris progressivement alors qu’Yves, touché à l’arcade gauche, était autorisé à continuer par le médecin.
Par la suite, Bologna a mis la pression sur le jeune Carougeois qui s’est bien défendu, réussissant par deux fois à toucher durement par des crochets du droit. Le combat, très intense et serré, s’équilibrait. Tazi faisait apprécier la variété de ses coups. Malgré l’épreuve de force imposée par l’Italien, Yves s’en sortait bien par ses esquives. Il tentait quelques accélérations dans la 3ème reprise, plaçait encore quelques belles séries qui stoppait l’élan de Bologna mais la fin de match était difficile pour lui face à un très bon adversaire au bénéfice d’une plus grande résistance.
– On a eu chaud aux fesses ! a reconnu Ricardo Pereira, soulagé. Mais on était venu pour rencontrer un adversaire avec huit combats et là, ils nous en mettent un avec plus de cinquante combats ! De plus, Yves est blessé à un doigt de la main droite. Il a passé un scanner qui n’a rien révélé mais il a boxé sous antibiotiques. C’était pas fait pour nous arranger !
Malgré ce handicap, et après un combat formidable, sans doute le meilleur mais le plus difficile de sa jeune carrière, Yves Tazi (23 ans) s’est imposé aux points, à l’unanimité des juges (3-0). Sagement il va renoncer à se rendre au Tessin le week-end prochain pour disputer le tournoi des Gants d’or. Il va soigner ses blessures, reportant ses ambitions sur l’éliminatoire du championnat de Suisse (samedi 19 novembre à Lausanne).
Bravo Yves !
Bertrand Duboux, 16.10.16